Un nouvel ETF à gestion active disponible sur le marché

Un nouvel ETF à gestion active disponible sur le marché

Ceux qui ont choisi les ETF comme outil de placement, savent qu’un de leurs avantages est qu’ils ont une gestion passive. Cela se traduit par des frais plus bas que pour les fonds communs de placement, qui offrent une gestion active à ceux qui y souscrivent. Mais il y a désormais aussi des ETF à gestion active, et ils attirent l’attention des marchés, dont le tout dernier d’Abrdn qui vise le marché immobilier en Europe.

Les ETF : des outils d’investissement en pleine croissance 

En 2023, la somme d’argent gérée par les ETF (Exchange Trade Funds) va dépasser celles des OPCVM (organisme de placement collectif en valeurs mobilières). C’est une étape importante pour ces fonds qui n’ont pas cessé de prendre de l’importance sur les marchés financiers, depuis leur mise en place sur le marché aux Etats-Unis, en 1993, sur le S&P 500. 

A lire aussi : Quelle assurance propose une assurance parking ?

Les investisseurs les apprécient, car ils répliquent à l’identique, ou de manière très similaire, les indices qu’ils représentent. Ils sont aussi utilisés pour des secteurs bien précis, alors qu’ils contiennent des actions et d’autres produits relatifs à ceux-ci. Mais ce qui attirait les investisseurs à ce type de fonds précédemment était leur gestion passive. C’est en effet grâce à celle-ci que ce type de placement parvenait à conserver des frais très bas, surtout lorsqu’on les comparait aux frais de ceux ayant une gestion active. On peut donc considérer comme surprenant le fait que des ETF en gestion active fassent leur apparition sur les marchés. Pourtant, c’est désormais le cas, alors que leur nombre ne cesse d’augmenter.  

Un nouvel ETF européen à gestion active centré sur l’immobilier 

Il y a quelques semaines, Abrdn (précédemment connu sous le nom de Aberdeen) a annoncé que l’entreprise lançait sur les marchés financiers son premier ETF à gestion active. Celui-ci a pour objectif de regrouper des actifs dans le secteur de l’immobilier coté, en Europe. La société a déjà indiqué que le fonds sera liquide et à faible coût, ce qui reste en ligne avec les ETF à gestion passive. Cela devrait donc rassurer les investisseurs pour qui l’intérêt tient précisément de ce fait.  

A lire également : Les fondamentaux de la gestion financière personnelle expliqués

L’objectif de ceux qui géreront ce fonds sera d’investir dans des sociétés immobilières cotées en bourse, qui offriront le meilleur retour sur investissement, et ce, selon les tendances du marché. L’entreprise a d’ores et déjà indiqué sa méthodologie, alors qu’elle basera ses acquisitions en utilisant le système « Global Real Estate House View », dans le but de sélectionner les thèmes les plus intéressants du moment. Le fonds couvrira un peu moins de 300 segments de marché se trouvant sur 28 marchés financiers mondiaux.  

Si l’entreprise possède une telle capacité d’analyse, c’est qu’elle est propriétaire d’un système d’analyse du marché immobilier depuis près de 20 ans déjà (créé en 2006). C’est grâce à celui-ci qu’elle parviendra à découvrir les tendances les plus importantes du marché de l’immobilier, indique Abrdn dans son communiqué. C’est en se basant sur ces dernières qu’elle investira l’argent de ceux qui souscriront à cet ETF.  

Au vu de la croissance des ETF en gestion active, on peut se demander si les ETF traditionnels viendront à disparaître à leur bénéfice. Mais pour l’instant, cette question n’est pas encore à l’ordre du jour.  

 

à voir