Que savoir sur la cataracte secondaire ?

La cataracte provoque des pertes de visions en empêchant la bonne perception de la lumière par la rétine. Il existe deux principaux types de cataracte que sont : la cataracte primaire et la cataracte secondaire. Dans cet article, on vous explique ce qu’il faut savoir sur la cataracte secondaire.

Qu’est-ce que la cataracte secondaire ?

Encore appelée « opacification de la capsule postérieure », la cataracte secondaire est une complication à la suite d’une chirurgie de la cataracte. Dans près de 50 % des cas, cette complication survient environ cinq années après la première opération. Rappelons que la chirurgie pour la cataracte est une intervention au cours de laquelle le cristallin opaque des yeux est retiré. Il est ensuite substitué par une lentille intraoculaire. Pendant l’opération, le chirurgien prend le soin de ne pas déplacer la capsule qui porte le cristallin. Une ouverture délicate y est juste faite pour le retrait.

A lire en complément : Comment prendre de l'huile de CBD pour le sommeil ?

Les causes de la cataracte secondaire

La cataracte secondaire est généralement due à une forte prolifération de cellules épithéliales. Ce dysfonctionnement s’observe au niveau de la nouvelle et de l’ancienne capsule. Contrairement à ce qu’on croit, il ne s’agit pas d’une reformation de la cataracte. Après l’opération, aucune technologie ne permet d’estimer pour l’instant la probabilité qu’un patient développe une cataracte secondaire. On remarque que la prolifération des cellules épithéliales responsable de la cataracte secondaire est plus fréquente chez les jeunes patients. Toutefois, aucune hypothèse n’est encore émise dans ce sens. Des techniques existent pour retarder ou pour éviter l’apparition de la cataracte secondaire.

Les symptômes de la cataracte secondaire

Les symptômes d’une cataracte secondaire sont divers. Mais de façon générale, ils sont pratiquement identiques à ceux de la cataracte primaire. L’un des signes les plus courants est l’absence d’acuité visuelle. Ce phénomène rend quasiment impossibles les visions de loin, tout comme les visions de près. Les personnes souffrant de la cataracte secondaire sont souvent sujettes à des éblouissements. Le constat est plus criard lorsqu’ils sont confrontés à des lumières frontales. On note aussi une dégradation de la qualité de perception des couleurs. Les patients ont également des visions floues ou opaques.

A lire également : Hyperthyroïdie : les signes et traitements de cette maladie endocrinienne

Le traitement de la cataracte secondaire

On dénombre plusieurs solutions pour le traitement d’une cataracte secondaire. L’alternative la plus recommandée est la capsulotomie. Ici, on utilise le laser YAG pour faire une incision à l’intérieur de la capsule postérieure. Avant de passer à cette étape, des produits sont utilisés pour la dilation de l’œil.

L’incision est souvent un petit cercle dans la capsule pour faciliter le passage de la lumière vers la rétine. La plupart du temps, cette opération est un succès. Mais, il peut arriver que le patient ait toujours des visions floues et anormales. Dans ce cas, il va falloir recontacter d’urgence votre ophtalmologue.

à voir

Que savoir sur la mini pelle ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, une mini-pelle n’est pas une petite pelle. En fait, il s’agit d’une version réduite de la chargeuse-pelleteuse. Cette ...