C’est quoi un tampon encreur ?

Dans la vie professionnelle, l’un des outils les plus indispensables est le tampon encreur. Compte tenu de son usage, ce dernier est personnalisable par l’utilisateur. Alors, qu’est-ce qu’un tampon encreur ? Comment opérer un bon choix le concernant ? Réponses ici.

Tampon encreur : quoi savoir ?

Le tampon encreur, encore appelé timbre en caoutchouc, permet le marquage indirect du papier ou de toute surface non lisse. Par cet outil, l’impression manuelle d’un texte, d’un logo ou un motif particulier est possible. Sa marque se retrouve donc sur divers documents administratifs ainsi que sur les timbres.

A voir aussi : Demande d'ACRE (ex-ACCRE) : comment l'obtenir ?

L’invention du tampon encreur tel que connu de nos jours, à remplacer l’usage du sceau. Il a connu à travers le temps, diverses améliorations, mais se regroupe en deux types à savoir : le tampon encreur manuel et celui automatique. D’autres modèles existent à l’instar du tampon encreur traditionnel, le dateur et le numéroteur.

De par son caractère pratique, le tampon encreur est un outil à multiples usages. En effet, il est utile que ce soit en milieu professionnel ou familial. Ainsi, le tampon encreur traditionnel, le dateur ou le numéroteur peut être personnalisé au gré. Les entreprises y gravent généralement des informations pour authentifier leur structure.

A découvrir également : Comment changer son profil LinkedIn sans notification ?

L’utilité n’en est pas plus différente dans le cadre familial. Il existe des tampons textiles utilisés pour marquer les vêtements ou tout objet des enfants. Cela permet d’éviter des confusions.

Présentation physique du tampon encreur

De façon générale, ce type de tampon se compose de l’encreur. Celui-ci est un coussinet imbibé d’encre. La seconde composante est le timbre ou motif (en caoutchouc ou polymère) sur lequel sont inscrites les informations. Le dernier élément est le manche. Il sert à tenir le timbre et est l’élément permettant à l’utilisateur l’apposition du tampon. Les matières servant à sa fabrication sont le bois ou le fer.

Néanmoins, une différence majeure subsiste entre les tampons encreurs manuels et les modèles automatiques. Il s’agit du procédé d’imbibition du timbre. Dans le cas du premier, le timbre est trempé dans l’encreur par l’utilisateur avant apposition tandis que dans le second, l’encreur est situé dans le manche.

En effet, un système de rotation est actionné lors de l’utilisation par une pression sur le manche. Le timbre passe de sa position renversée (en contact avec l’encreur) à sa position visible imbibée et prête à l’emploi.

Malgré le caractère pratique de chacun des deux types de tampons encreurs, il est à noter que le modèle automatique permet un gain de temps pour l’apposition de plusieurs documents et il est muni d’encreurs rechargeables.

Il est aussi courant d’observer lors de certains événements des cartes tamponnées grâce à des tampons personnalisés. Notez que le choix de votre tampon encreur devra tenir compte de votre fréquence et de votre lieu d’utilisation. Ainsi, le type et l’armature de celui-ci devront être pris en compte.

à voir