Quelle est le meilleur isolant pour les murs ?

Des isolants pour murs, il en existe de plusieurs sortes et formes de nos jours. Ils présentent tous des propriétés différentes, d’où le meilleur dépend des attentes de chaque personne. Toutefois, nous prenons l’initiative de vous présenter dans cet article les meilleurs isolants pour les murs.

L’ouate

La ouate ou ouate de cellulose est un matériau très reconnu en matière d’isolation (isolation thermique et phonique). Outre les performances qu’il présente, ce matériau est non seulement économique mais écologique. Économique dans le sens où il engendre une très moindre consommation d’énergie.

Lire également : Comment motoriser un portail battant : les étapes pas à pas

Il vous permet donc de protéger vos murs de manière écologique et ce, sans trop dépenser. Il s’agit d’un matériau issu d’un recyclage fait à partir de déchets de cartons. Un traitement spécial lui est également fait afin qu’il soit ininflammable. La ouate de cellulose existe principalement sous plusieurs formes, spécialement 3. La forme en vrac, en premier lieu, en deuxième lieu la forme en panneaux et la forme en rouleaux pour finir.

Le Liège

C’est un produit phare, et très conseillé lorsque l’on veut assurer la bonne isolation de ses murs. Il présente d’énormes avantages en matière d’isolation de murs, à compter du fait qu’il permet d’éviter des pertes d’énergie. Ce matériau ou isolant de qualité, issue de l’écorce de chêne-liège assure une isolation à la fois thermique et phonique.

A lire également : Comment bien isoler une porte coulissante ?

En effet, il ne prend pas assez de place une fois posée. Ceci parce qu’il est d’une fine épaisseur. Pour ce qui est de la chaleur, il assure un parfait déphasage thermique. C’est-à-dire qu’il lutte contre la chaleur. C’est le meilleur coupe-feu en matière d’isolant. Il présente une résistance sans faille aux nuisibles, il s’agit des insectes, des rongeurs, etc. C’est également un isolant de mur imputrescible. Autrement dit très résistant à l’humidité.

Le lin

Cet isolant de mur est également meilleur car il est très utilisé et conseillé par des experts. Il s’agit en fait d’une plante dont les fibres sont d’excellents et naturels isolants. Une fois manufacturé, l’on retrouve ce matériau sous 4 formes. Il peut ainsi en panneaux, rouleaux, feutre et en vrac. Il assure donc une isolation phonique et thermique de façon Bio. Il est en outre écologique et économique vue sa provenance : la nature.

Ceci est valable pour deux autres meilleurs isolants pour murs. Le chanvre et la laine de mouton. Ils disposent en effet des mêmes propriétés que le lin. Ils sont donc tous recyclables, réducteurs d’ondes sonores, doux et faciles à poser. Ils assurent également une bonne conductivité thermique.

 

La mousse de polyuréthane

Il existe un isolant de mur qui est aussi très populaire et efficace : la mousse de polyuréthane. Elle est constituée d’un matériau synthétique qui se présente sous forme liquide avant d’être projetée sur les murs à isoler. Une fois appliquée, elle durcit rapidement pour créer une barrière étanche et solide.

Cette méthode permet donc une application pratique et rapide ainsi qu’une isolation totale du mur en question. Un autre avantage est que ce type d’isolant peut être utilisé dans des espaces restreints ou difficiles d’accès tels que les combles ou les plafonds suspendus.

Toutefois, bien qu’elle soit très efficace, la mousse de polyuréthane n’est pas écologique car elle contient des produits chimiques nocifs pour l’environnement. Pensez à bien faire appel à des professionnels qualifiés pour assurer son application sans danger.

Il faut également souligner que cet isolant a tendance à se dégrader au fil du temps et à perdre son pouvoir isolant initial si sa qualité n’a pas été optimisée dès le départ. Cela pourrait amener à réaliser plus tard une nouvelle rénovation énergétique.

Le chanvre

Le chanvre est un matériau écologique et durable qui gagne en popularité ces dernières années pour l’isolation des murs. Ce tissu végétal est cultivé sans pesticides ni produits chimiques, ce qui le rend 100 % naturel et biodégradable.

L’isolant en chanvre se présente sous forme de panneaux rigides ou souples à poser entre les montants du mur. Il peut aussi être utilisé en vrac pour remplir les interstices des parois verticales ou horizontales.

Les avantages de l’utilisation du chanvre comme isolant sont nombreux. Il s’agit d’un excellent régulateur thermique grâce à ses propriétés hydrophiles, c’est-à-dire qu’il absorbe très bien la vapeur d’eau. Il prévient la formation de moisissures tout en assurant une bonne isolation phonique.

Le chanvre a une excellente capacité d’inertie thermique : cela signifie qu’il maintient pendant longtemps la température intérieure stable en absorbant puis restituant progressivement la chaleur accumulée.

Son installation ne nécessite pas de grande expertise technique et peut être effectuée facilement avec peu d’équipements spéciaux.

Malgré ses nombreux avantages environnementaux et économiques (il possède un coût raisonnable), le chanvre reste encore peu connu dans certains pays. N’hésitez pas à vous renseigner sur cette alternative éco-responsable afin de faire votre choix définitif pour l’isolation de vos murs.

La laine de roche

La laine de roche est un isolant minéral très utilisé pour isoler les murs, mais aussi d’autres parties d’une habitation comme le toit ou les combles. Ce matériau est fabriqué à partir de basalte et de dolomite fondus, puis transformés en fibres.

L’isolant en laine de roche se présente sous forme de panneaux semi-rigides ou rigides, ainsi que sous forme souple à rouleaux. Il peut être facilement installé entre les montants du mur grâce à sa bonne densité et sa forte résistance mécanique.

Cet isolant offre une excellente performance thermique : il permet une réduction importante des perturbations thermiques qui peuvent affecter la température intérieure. Sa conductivité thermique (mesurée par le coefficient lambda) varie généralement entre 0,032 W/mK et 0,040 W/mK selon la densité choisie.

En plus d’être efficace sur le plan énergétique, la laine de roche possède aussi des avantages acoustiques significatifs : elle permet notamment de limiter considérablement les bruits provenant des pièces adjacentes.

Certains inconvénients sont attribués à cet isolant minéral : lorsqu’il n’est pas bien manipulé durant son installation, il peut provoquer des irritations respiratoires chez certaines personnes. Il nécessite souvent des équipements spéciaux pour sa mise en place tels que des gants épais ou des masques de protection pour éviter tout contact avec les fibres. Vous devez faire attention à son origine car le processus de fabrication peut avoir un impact sur l’environnement.

En somme, la laine de roche est une solution d’isolation thermique et acoustique performante mais qui nécessite une certaine expertise technique lorsqu’on souhaite l’installer soi-même. Vous devez être attentif à la qualité du produit choisi ainsi qu’à sa provenance pour minimiser son impact écologique global.

La fibre de bois

Au-delà de la laine de roche, d’autres options s’offrent à vous pour isoler les murs de votre habitation. L’un des matériaux les plus populaires est la fibre de bois. Comme son nom l’indique, elle est obtenue à partir de fibres végétales issues du bois.

L’avantage principal de cet isolant naturel est qu’il possède une très bonne capacité régulatrice d’humidité, ce qui permet d’éviter le phénomène de condensation et donc l’apparition potentielle de moisissures. Il présente aussi une très bonne performance thermique avec un coefficient lambda allant généralement entre 0,037 W/mK et 0,044 W/mK selon sa densité.

Comme il s’agit d’un matériau renouvelable et recyclable à souhait en fin de vie, la fibre de bois se révèle être un choix respectueux pour l’environnement. Effectivement, elle nécessite peu d’énergie lors du processus de fabrication comparée aux autres types d’isolants.

Contrairement à certains autres matériaux comme la laine minérale ou encore le polystyrène expansé (PSE), qui peuvent dégager des gaz nocifs en cas d’incendie ou être inflammables eux-mêmes, la fibre comprend une faible teneur en carbone organique volatil (COV) ce qui lui assure une meilleure sécurité incendie.

Toutefois, avant tout achat, il faut veiller au traitement appliqué sur la fibre de bois pour garantir une longue durée de vie et préserver sa qualité thermique et acoustique. Cette dernière ne doit pas être traitée avec des produits chimiques, car cela peut nuire à son efficacité en tant qu’isolant écologique.

La fibre de bois est une option intéressante pour isoler les murs d’une habitation grâce à ses performances techniques et ses atouts environnementaux. Pour un usage optimal, il est recommandé de faire appel à un professionnel qui vous aidera dans le choix du produit adéquat ainsi que l’installation optimale selon vos besoins spécifiques.

à voir