En tous cas ou en tout cas ?

Dans la plupart des circonstances, il est difficile d’apprivoiser la langue française. Toutes les excuses sont parfaites pour les cas d’exceptions. C’est d’ailleurs le cas de l’expression « En tout cas » ou « en tous cas » dont l’utilisation pose polémique. Si vous vous êtes déjà pénalisé pour cette faute, poursuivez la lecture de ce texte pour améliorer votre orthographe.

Définition de l’expression

Certifiée dans le dictionnaire avant le XVe siècle, l’expression «en tout cas» désigne «de toutes façons», ou «quoi qu’il arrive». Elle représente aussi une méduse de grande mesure qui peut servir de parapluie. Dans le Petit Larousse illustré 2018, les deux formules sont correctes et ont une même désignation. Écrite avec le pronom «tout», cette locution s’utilise dans un ton plus familier et correspond à «quoi qu’il en soit». Le même constat est fait avec le Petit Robert, dont la définition de la locution adverbiale est conforme à celui du Petit Larousse. Cependant, bien que les deux graphies soient valables, il faut reconnaitre que «En tous cas» se fait de plus en plus rare dans les discussions.

A voir aussi : Comment s'appelle la femme de Norman ?

LA RÈGLE D’ORTHOGRAPHE

Bien que la plupart des célèbres écrivains français utilisent généralement les deux graphies : ‘’En tous cas et ‘’en tout cas’’, il est important de définir quelle est la bonne formule. Dans l’un ou l’autre des cas, l’écriture du mot « cas » ne change pas, tant au singulier qu’au pluriel. Ainsi, dans la littérature, les deux écritures sont correctes. Quant à ‘’Tout’’, il est utilisé lorsque vous ne disposez que d’une seule option.

Exemples 1 :

A découvrir également : Comment faire pour ne pas dépasser le plafond Paje ?

En tout cas, je suis fière de toi.

En tout cas, une immense résidence cessa d’être considérée comme plus belle que la tour Eifel.

Cependant, malgré l’usage prédominé de la forme singulier, il est recommandé de faire appel à la forme pluriel lorsqu’il s’agit de plusieurs optons. À titre illustratif, pour dire ‘’dans tous les cas’’, vous devez utiliser ‘’en tous cas avec ‘’s’’. Rappelons que cette expression est d’ailleurs une dérivée de reformulation de la locution « dans tous les cas ».

Exemples 2 :

En tous cas, certains joueurs n’iront pas sur la pelouse ce soir.

Nous pouvons nous rendre sur le terrain mercredi, jeudi ou vendredi, peu importe, dans tous les cas il pleut.

Astuce pour tout retenir

Étant donné que toutes les utilisations sont possibles, vous n’avez plus rien à vous reprocher. Cependant, si vous tenez absolument à faire bon usage des formules et ne plus tergiverser, privilégiez « en tout cas » au singulier. Vous pouvez également remplacer « cas » par ‘’circonstance’’ afin de mieux vous retrouver. Toutefois, retenez que vous devriez bien évidemment accorder «tout» au féminin pluriel en écrivant « dans toutes les circonstances ». Il en est de même pour son masculin pluriel. Quoi qu’il en soit, vous maitrisez à présent l’utilisation des deux formules ainsi que leur différenciation.

SYNONYMES DE « EN TOUT CAS »

Bien que cette locution adverbiale soit synonyme de « quoi qu’il en soit », « de toute façon », elle peut également être remplacée par plusieurs autres mots. Quoi qu’il arrive ; de toute manière ; cependant ; mais ; néanmoins ; toutefois ; après tout ; en fin de compte ; finalement ; malgré tout ; pourtant ; tout du moins ; etc.

à voir

Les chipirons c'est quoi ?

Les chipirons c’est quoi ?

En vacances ou au magasin, peut-être avez-vous déjà entendu le terme “chipiron” ? Les chipirons sont des animaux provenant directement de la pêche. En France ...