Qu’est-ce que l’auto-hypnose ? Est-ce que ça marche vraiment ?

Qu'est-ce que l'auto-hypnose ? Est-ce que ça marche vraiment ?

Une pratique très à la mode en ce moment est l’hypnose ! Tout le monde en parle ou presque. Certains sont plus réceptifs que d’autres à l’hypnose, mais en quoi cela consiste exactement ? Aussi, certains se dirigent vers l’autohypnose et s’auto soignent grâce à cette pratique. Alors, est-ce que ça fonctionne ? C’est ce que nous allons voir dès maintenant.

Qu’est-ce que l’hypnose et l’autohypnose ?

L’hypnose est une pratique visant à entrer dans un état d’inconscient en modifiant l’état de conscience de la vie. On appelle également l’hypnose, la transe hypnotique.

A découvrir également : Logo Cartier : histoire de la marque et origine du symbole

L’état d’hypnose consiste à modifier la réalité d’une personne et comment elle perçoit sa vie. Aujourd’hui, une personne n’est pas obligée de faire une séance chez un professionnel de l’hypnose pour bénéficier des bienfaits. En effet, l’autohypnose est une pratique de plus en plus commune. L’autohypnose consiste à auto pratiquer l’hypnose sans être guidé par une personne. 

Un état d’inconscient comme l’autohypnose ou la transe hypnotique peut ainsi se pratiquer chez soi. Pour modifier sa conscience, il faut s’installer dans un endroit calme comme votre chambre, et surtout où vous vous sentez à l’aise. Coupez toute source de stress ou de déconcentration qui vous empêcherait d’entrer dans un état d’inconscient, le téléphone notamment.

A lire également : Qui sont les enfants de Lio ?

Les bienfaits d’une séance d’hypnose sur le cerveau

L’hypnose et notamment l’autohypnose peuvent avoir de réels effets sur le corps et le cerveau. C’est particulièrement sur l’état de stress d’une personne que ce genre de séance sont bénéfiques. L’état d’inconscient permet de se détendre et de voir la vie autrement le temps de la séance ou plus.

En plus d’éviter le stress, l’hypnose permet également de renforcer les fonctions immunitaires du corps et de soulager les douleurs, qu’elles soient physiques ou mentales.

En pratiquant de l’hypnose ou par soi-même, avec l’autohypnose, la personne sera plus apte à dire des mots et des phrases qu’elle serait incapable de sortir en pleine conscience. De cette façon, une personne peut notamment se lâcher d’un poids dans sa vie mentalement. 

Une séance régulière qui consiste à modifier son état de conscience par l’hypnose ou l’autohypnose va avoir d’autres bienfaits sur le cerveau, notamment pour booster la confiance en soi, mais aussi mieux gérer ses émotions de la vie. 

Qu'est-ce que l'auto-hypnose ? Est-ce que ça marche vraiment ?

Est-ce que l’hypnose et surtout une séance d’autohypnose fonctionne réellement ?

Que ce soit avec un hypnothérapeute ou seul, cet état d’inconscient fonctionne concrètement sur le cerveau et le corps. En effet, la transe hypnotique a récemment montré son impact et les scientifiques mettent en avant l’existence d’un état hypnotique. Pratiquer l’hypnose soit même ou avec un hypnothérapeute, c’est reproduire un état de conscience modifié.

Accompagné d’un hypnothérapeute, l’état hypnotique est plus facilement atteignable, et donc plus bénéfique sur le cerveau. Néanmoins, même sans hypnothérapeute, il est possible de voir les bienfaits de l’auto-hypnose. Un état de transe hypnotique est anti-stress pour la personne qui le fait soi-même et cela s’apparente à de la méditation. Ainsi, l’autohypnose peut bien fonctionner si la technique est bien réalisée et régulièrement.

Pour un meilleur sommeil, un stress réduit, etc, les techniques liées à l’hypnose doivent être réalisées correctement. En suggestion, il est conseillé de bien s’informer sur chaque technique pour connaître cet état d’inconscient.

Comment pratiquer l’autohypnose en toute sécurité ?

L’auto-hypnose, tout comme l’hypnose avec un hypnothérapeute, doit être pratiquée en toute sécurité. Pour cela, quelques règles doivent être respectées.

La première étape pour pratiquer l’auto-hypnose est de trouver un endroit calme et paisible où vous ne serez pas dérangé durant la pratique. Il faut se concentrer sur sa respiration pour calmer son corps et son esprit. Il faut bien cerner les raisons qui nous poussent à vouloir utiliser cette technique.

Une fois que le lieu est choisi et que votre objectif d’utilisation est clair dans votre tête, vous pouvez commencer la séance d’autohypnose en utilisant des techniques simples : la visualisation ou encore la suggestion positive. La visualisation permet de réduire le stress et l’anxiété tout en améliorant certains aspects du quotidien.

Pour une suggestion positive efficace lors d’une séance d’auto-hypnose, il faut formuler ses suggestions sous forme affirmative.

En revanche, avant toute pratique individuelle, il peut être judicieux d’avoir recours aux services d’un professionnel spécialisé dans ce domaine afin qu’il puisse prodiguer des conseils adaptés à chacun. De même, certaines problématiques personnelles peuvent nécessiter des approches spécifiques.

N’oubliez pas que l’hypnose reste une technique thérapeutique alternative qui ne remplace aucunement les traitements médicaux classiques. Elle peut simplement venir accompagner ces derniers afin de faciliter la guérison.

En somme, l’auto-hypnose est accessible à tous et peut amener de nombreux bienfaits sur le corps et l’esprit. Il faut être vigilant quant à sa pratique afin d’éviter les risques inhérents à cette technique.

Les différentes techniques d’autohypnose à essayer chez soi

L’autohypnose est une technique simple et efficace qui permet de se connecter à son inconscient pour atteindre ses objectifs. Pour cela, différentes techniques peuvent être utilisées en fonction des besoins de chacun.

La première technique d’autohypnose est la suggestion positive. Cette technique consiste à répéter mentalement une affirmation positive qui correspond à l’objectif que l’on souhaite atteindre. Il faut formuler cette suggestion sous forme affirmative afin qu’elle soit intégrée directement dans notre subconscient. Une fois la suggestion formulée, il faut se concentrer sur sa respiration pour entrer dans un état hypnotique.

Une autre méthode d’autohypnose, très courante aussi, est la visualisation créative. Cette technique consiste à imaginer mentalement une situation ou un environnement agréable et apaisant en y incluant tous les détails possibles tels que les couleurs, les odeurs et les textures afin de stimuler tous nos sens.

Il existe aussi des méthodes plus spécifiques telles que l’utilisation du métaphorisme, où le sujet raconte une histoire métaphorique dont le message profond représente l’objectif poursuivi. Les histoires peuvent parfois contenir des messages cachés qui agissent comme des suggestions positives pour aider la personne concernée à atteindre ses objectifs.

Certains praticiens recommandent aussi le recours aux expressions corporelles comme moyen d’induire soi-même un état hypnotique propice à une séance d’autohypnose. Cette technique est appelée la danse hypnothérapeutique.

L’ensemble de ces techniques permet d’accéder à un état de conscience modifié et profondément relaxant qui aide à atteindre divers objectifs tels que cesser de fumer, perdre du poids ou encore améliorer sa confiance en soi. Comme pour toute technique thérapeutique alternative, il faut consulter des professionnels compétents avant de débuter votre programme de pratique personnelle.

à voir